Équipement

Notre Equipement pour 10 mois de voyage

Nous avons troqué notre appartement de 55 m², son balcon, son garage et sa petite cave, contre… Deux sacs à dos de 55 et 60 litres. 
Sommes-nous des sorciers ? Mary Poppins ? Merlin l’Enchanteur ? Eusebius ?

Nous devons vous l’avouer, faire tenir tout le nécessaire pour plusieurs mois (plusieurs années, peut-être) dans deux sacs à dos est un petit casse-tête.

Ce fut finalement notre premier défi, et nous allons vous dévoiler le contenu de nos backpacks, réfléchi, étudié, millimétré, pesé. 

Prêts à faire l’inventaire complet avec nous ?

Dans cet article, vous trouverez :

  Quelques conseils avant de commencer à empaqueter vos affaires ;

 Le contenu complet de nos sacs à dos, poste par poste, c’est-à-dire : le portage et les rangements ; nos vêtements et accessoires ; nos chaussures ; nos trousses de toilettes et à pharmacie ; nos accessoires de bivouac ; notre matériel électronique ; tous nos petits éléments en plus ; les documents importants.

Conseils pour des sacs à dos optimisés

Transporter sa vie sur son dos implique de réfléchir un tantinet. Nous vous livrons ainsi quelques conseils, que nous avons suivis, pour optimiser l’espace dans sa carapace !

Le poids

La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de nos sacs à dos, c’est le poids de ces derniers. Vous imaginez bien qu’entre se balader avec 10 kilos et 60 kilos sur le dos, il y a une légère différence.

Le poids idéal d’un sac à dos est de 15% à 20% (maximum) de votre poids. Pour connaître le chiffre exact, multipliez votre poids par 0,15 ou 0,2. Par exemple, si vous pesez 50 kilos, le poids maximum de votre sac à dos sera de 50 x 0,2 = 10 kilos.

👉🏻Dans notre situation, nous nous sommes fixés de ne pas dépasser 12 et 15 kilos, et nous avons une petite marge encore car nous sommes un peu gros jusqu’à 13 et 17 kilos.

Faites le calcul à votre tour et vous comprendrez vite qu’il n’est pas possible d’apporter beaucoup avec soi. Gardez à l’esprit que plus votre sac sera léger, plus libre vous serez ! Et votre dos vous remerciera.

Ainsi, avant de partir, posez-vous la question de savoir ce qui sera vraiment utile (des slips propres, oui, c’est un bon début !). Eviter les « ça peut servir » et contentez-vous de l’essentiel, du plus utile (posez donc cette trancheuse à jambon). Dans tous les cas, ne paniquez pas ! Vous n’allez pas vivre une vie d’ascètes ! Vous aurez l’essentiel avec vous : un peu de minimalisme pour voyager beaucoup, c’est quand même un bon plan, non ?

Enfin, une fois que vous pensez avoir une liste de vos essentiels pour partir, attrapez votre balance et pesez chaque chose. Cela semble fastidieux, mais vous vous rendrez compte qu’un tee-shirt innocent pèse déjà entre 150 et 200 grammes. Donc 5, 6 tee shirts valent 1 kilo, et pour un sac à dos de 12 kilos, c’est déjà quasiment 10 % du poids total.

Les choix

Des sacs pas trop lourds, très bien. Mais comment y arriver ? On vous l’accorde, ce n’est pas une tâche aisée de prévoir TOUTES ses affaires pour plusieurs mois voire plusieurs années, et être parés à toute situation. Vous savez qu’il vous faudra des vêtements, des médicaments, de quoi faire votre toilette, mais quoi exactement ? 

Il faut alors penser au type de voyage que l’on souhaite effectuer. Une paire d’escarpins ne sera peut-être pas adaptée à un tour du monde, tandis qu’un sac de couchage, si vous comptez faire de nombreux bivouacs, ou vous rendre dans des pays froids, sera très utile. 

Malgré tout, ne faites pas l’impasse sur certains objets qui, même s’ils paraissent inutiles, vous sont indispensables.

Par exemple, si vous adorez dessiner, apportez avec vous votre bloc et vos crayons. Dans tous les cas, cela ne semblera pas nécessaire à certains, mais cela vous rendra heureux, vous

Ensuite, dites-vous bien que si vous êtes à court de quelque chose, vous trouverez toujours une solution de dépannage sur la route. Par exemple, n’emportez pas trop de vêtements, vous pourrez faire des lessives ou en acheter d’autres si les vôtres arrivent en fin de vie.

Enfin, lors de l’achat de vos équipements, vous pouvez faire le choix de vous tourner vers des matériaux solides, de bonne qualité, quitte à y mettre un prix plus élevé. Dans notre cas, nous avons investi dans des vêtements en laine de mérinos, un peu plus cher que des vêtements en coton, ou en synthétique. La qualité est au rendez-vous, et grâce aux vertus antibactériennes et anti-odeurs de la laine de mérinos, nous pourrons porter deux ou trois jours certains vêtements, sans avoir à les laver #lifehack (non, ce n’est pas sale, j’vous jure, on a testé !).

Le contenu de nos sacs pour 10 mois de voyage

L’heure de l’inventaire a sonné ! Nous vous dévoilons le contenu de nos sacs à dos ! Piochez dedans tout ce qui vous intéressera, c’est fait pour ça

Si vous comptez vous aussi partir à l’aventure, cet article vous sera sûrement très utile. Mais n’oubliez pas que chaque voyageur est différent. Vous pourrez bien sûr vous inspirer de notre liste, en adaptant à vos envies et vos besoins.

Les sacs à dos et rangements

Le sac à dos est l’essentiel, celui sans qui le reste de notre inventaire n’aurait aucun sens. Avant de jeter notre dévolu sur les nôtres, nous avions étudié des comparatifs, notamment sur le site Tourdumondiste.com, puis avions établi un top 3. Nous nous sommes rendus au Vieux Campeur et chez Decathlon pour tester les sacs et faire notre choix, puis avons acheté les nôtres sur internet, où nous avons pu avoir des prix plus sympathiques qu’en magasin.

Nous vous recommandons d’essayer vos sacs à dos avant achat, pour ne pas vous retrouver avec quelque chose qui vous sera inconfortable, ou très peu pratique. Votre sac à dos sera votre maison, et vous le porterez plus ou moins souvent, alors il se doit d’être votre meilleur allié !

Si celui qui vous convient le mieux est un peu plus cher qu’un autre qui ne vous convient pas, n’hésitez pas à y mettre un prix plus élevé, quitte à faire des concessions sur d’autres achats. Votre santé doit passer avant votre porte-monnaie !

Outre nos sacs, nous emporterons également des sacs de compression, pour compartimenter nos sacs à dos principaux et faire un peu de place – nous vous les montrons dans la rubrique suivante.

Pour les jours où nous pourrons laisser nos gros sacs à notre logement, nous emportons des sacs à dos de 20 litres qui se plient comme des K-Way – vous les apercevez en bas des photos, accrochés à nos sacs – ainsi qu’un tote-bag, pour se balader parfois sans avoir un look à la Indiana Jones.

Nous avions pensé apporter des sacs de rangement sous vide, mais nous n’en aurons pas besoin. Ce peut toutefois être très utile, et beaucoup de voyageurs en apportent avec eux. 

 GaranceAdrien
Sacs
  • Sac à dos principal Osprey (55L avec protection imperméable)
  • Sur-sac pour le transport
  • Sac secondaire Sea to Summit (20L)
  • Tote bag
  • Sac à dos principal Osprey (60L avec protection imperméable)
  • Sur-sac pour le transport
  • Sac secondaire Sea to Summit (20L)
  • Tote bag
  • Rangements
  • 4 sacs compartiments
  • 2 sacs à chaussures
  • 1 trousse de toilette
  • 1 trousse de premiers secours
  • 4 sacs compartiments
  • 2 sacs à chaussures
  • 1 trousse de toilette
  • 1 trousse à pharmacie
  • 1 trousse de rangement du matériel électronique
  • Divers
  • 1 pochette étanche pour le téléphone
  • 1 pochette étanche pour des documents
  • 1 pochette étanche pour le téléphone
  • 1 pochette rigide pour les carnets de voyage et les souvenirs
  • 1 pochette pour l’ordinateur
  • 💡 Nos astuces :

    Prévoir des organiseurs de sacs pour compartimenter et ranger plus efficacement vos sacs à dos ;

    Avoir un sac d’appoint, utile quand vous n’avez pas à prendre vos sacs à dos ;

    → Prévoir si vous le souhaitez des sacs de rangement sous vide pour aspirer l’air inutile et gagner de la place.

    Le textile : vêtements et accessoires

    Vous allez faire la connaissance de notre garde-robe pour plusieurs mois de voyage. Nous l’avons voulue utile et pratique, afin d’être parés pour la plupart des éventualités (sauf peut-être un mariage princier).

    Nous avons puisé dans nos placards, mais nous avons aussi investi dans des vêtements plus robustes, et un peu plus chers, en laine de mérinos, dont nous vous avons vanté les mérites un peu plus haut. Nous avons trouvé notre bonheur chez Seagale et Decathlon.  

    Pour ranger nos tenues, nous avons opté pour des sacs de compression qui permettent de gagner un peu de place et d’organiser nos sacs à dos. Là-encore, Decathlon nous a aidé, mais aussi Amazon où nous avons déniché des produits de la marque Gonex, qui nous servent depuis pour chacun de nos voyages et escapades.

    Enfin, pour gagner encore plus en efficacité, nous rangeons nos vêtements roulés : cela fait gagner de la place et il est ensuite plus facile de retrouver tel ou tel habit dans nos sacs. Voici une vidéo qui vous permettra de vous familiariser avec cette technique de sioux !

    ⚠️ Attention, depuis les photos, nous avons retiré et échangé deux ou trois vêtements. Nous vous détaillons le contenu exact dans le tableau ci-dessous.

     GaranceAdrien
    Haut
  • 2 T-shirts à manches courtes en mérinos (Décathlon et Seagale
  • 1 débardeur
  • 1 chemisier
  • 1 T-shirt à manches longues en mérinos (Seagale)
  • 1 T-shirt technique (pyjama et sport)
  • 1 robe
  • 1 cardigan
  • 1 doudoune pliable (Uniqlo)
  • 1 veste imperméable (Uniqlo)
  • 2 T-shirts à manches courtes en mérinos (Décathlon et Seagale)
  • 2 T-shirts à manches courtes (Dry-EX Uniqlo)
  • 1 polo (Seagale)
  • 1 T-shirt à manches longues (Seagale)
  • 1 T-shirt technique (pyjama et sport)
  • 1 pull léger (Uniqlo)
  • 1 doudoune pliable (Uniqlo)
  • 1 veste imperméable (Unqilo)
  • Bas
  • 2 jupes
  • 1 short
  • 1 pantalon
  • 1 legging
  • 1 short de sport (pyjama)
  • 1 short
  • 1 pantalon convertible
  • 1 pantalon
  • 1 short de sport (pyjama)
  • Accessoires
    et
    sous-vêtements
  • 5 culottes en mérinos
  • 5 culottes menstruelles
  • 3 soutiens-gorge
  • 3 paires de chaussettes basses en mérinos (Seagale)
  • 1 paire de chaussettes hautes en mérinos (Seagale)
  • 1 ceinture
  • 1 maillot de bain 1 pièce
  • 1 maillot de bain 2 pièces
  • 1 pareo
  • 1 foulard
  • 6 caleçons
  • 3 paires de chaussettes basses en mérinos (Seagale)
  • 1 paire de chaussettes hautes en mérinos (Seagale)
  • 1 ceinture
  • 1 maillot de bain
  • 1 foulard
  • 💡 Nos astuces :

    Prévoir des organiseurs de sacs pour compartimenter et ranger plus efficacement vos sacs à dos, et protéger vos vêtements ;

     Rouler ses vêtements pour les ranger : cela fait gagner de la place et permet de retrouver plus facilement un tee shirt ou un short ;

    Partir, si possible, avec des vêtements en matière plus robuste et pratique : la laine de mérinos par exemple ;

    Pour les plus « fashion victim », vous pouvez prévoir des couleurs de vêtements pas trop criardes et qui se marient bien ensemble ;

    Toujours dans cette thématique des couleurs, faites en sorte de ne pas avoir trop de vêtements clairs qui se salissent vite. Mais vous pouvez, à l’inverse, miser sur des vêtements clairs qui capteront moins la chaleur (et les moustiques). 

    Les chaussures

    Nous n’avions pas de chaussures de randonnées dignes de ce nom et nous avons voulu investir dans de bonnes chaussures. Elles nous suivront pendant au moins 11 mois, et nous n’avons pas voulu négliger cet accessoire ! Après un tour au Vieux Campeur, nous avons pu faire le plein de conseils, en plus d’essayer plusieurs paires de chaussures de trekking. 

    Nous avons opté pour des baskets faites pour le trek, c’est-à-dire avec des crampons plutôt souples, histoire de bien se maintenir au sol, à tige basse (qui ne couvrent pas la cheville), qui tiennent bien le pied, et dans lesquelles nous sommes bien. Après les avoir testées quelques jours, sous la pluie, nous pouvons aussi vous affirmer qu’elles sont imperméables, et c’est très agréable de ne pas faire macérer ses pieds plusieurs heures dans l’eau ! (miam). 

    Chaussures de randonnées montantes (à tige basse), ou chaussures qui ne couvrent pas la cheville ? C’est à vous de décider ! Faites des essais pour déterminer ce qui vous convient le mieux, ce qui sera le moins encombrant en fonction de votre usage. Il n’y a pas un choix meilleur que l’autre, et tout dépendra surtout de votre utilisation ! N’hésitez pas à demander conseils en magasins spécialisés.

    Si vous comptez vous aussi partir, ne faites pas l’impasse sur de bonnes chaussures : elles conditionneront votre posture, votre état physique. Si vous avez mal aux pieds, vous aurez mal dans les jambes et dans le dos, et ce n’est vraiment pas bon ! 

    Essayez vos chaussures avant achat ! C’est le meilleur moyen de savoir si celles-ci pourront vous accompagner tout au long de votre voyage.

    Et avant de partir, si ce n’est pas déjà fait, essayez vos chaussures, « faites-les », pour déterminer si vous vous sentez de marcher plusieurs mois avec. 

    En plus des chaussures principales, nous avons opté pour des chaussures d’Allemands de randonnée ouvertes, qui tiennent bien le pied, ainsi que des tongs, pour chiller sur la plage et nous doucher même dans les endroits les plus louches.

    Nous vous recommandons aussi de prévoir des sacs pour ranger vos chaussures : c’est plus hygiénique, et ce sera plus pratique pour les ranger dans votre sac !

    Les chaussures de Garance :

    • 1 paire de baskets de trail (Haglöfs) ;
    • 1 paire de sandales de marche (Teva) ;
    • 1 paire de tongs (Havaianas) ;
    • Deux sacs de rangements.

    Les chaussures d’Adrien :

    • 1 paire de baskets de trail (Haglöfs) ;
    • 1 paire de sandales de marche (Teva) ;
    • 1 paire de tongs (Havaianas) ;
    • Deux sacs de rangement.

    💡 Nos astuces :

    Essayer ses chaussures avant achat puis avant le voyage pour être sûr de partir avec les bonnes paires ; 

    Prévoir des sacs de rangement pour ses chaussures.

    L'hygiène : trousse de toilette et trousse à pharmacie

    Une trousse de toilette commune, pour la plupart des produits, sera suffisante. Nous avons réduit la notre au strict minimum, en tous cas à ce que nous utilisons réellement chaque jour ou habituellement. 

    Quelques mois avant le départ, nous avons voulu tester des produits solides et/ou plus écologiques, tels que les cotons lavables, les brosses à dents en bambou, les shampoings et déodorants solides ou autres oriculi, afin de réduire le poids et la place dans nos sacs. En plus d’être pratiques, nous avons trouvé tous les produits aussi voire même plus efficaces que ceux que nous utilisions auparavant. Et en plus, c’est beaucoup plus écologique. C’est un tout petit pas, mais nous en sommes plutôt fiers !

    Pour ranger le tout, nous avons opté pour une trousse de toilette pliable munie d’un crochet, pour pouvoir la suspendre partout. Nous avons aussi une petite trousse d’appoint, pour y ranger les derniers accessoires, et qui nous permet de garder en cabine pendant les voyages un petit nécessaire pour se rafraîchir. 

    Quant à la pharmacie, nous avons deux trousses : une plus grosse contenant la plupart des médicaments, et une plus petite avec un nécessaire de premier secours. Vous trouverez leurs contenus détaillés sur notre article dédié. N’hésitez pas à aller jeter un œil si vous êtes dans les préparatifs de votre équipement ! 

    • 2 savons solides tous usages (dans leurs boîtes) du Dr Bronner’s ;
    • 2 shampoings solides (dans leurs boîtes) ;
    • Du shampoing sec en poudre ;
    • 2 déodorants solides (dans leurs boîtes) ;
    • 2 brosses à dents ;
    • Du dentifrice solide ;
    • 2 cotons-tiges en bois « oriculi » ;
    • Du gel d’aloe vera ;
    • Du stick à lèvres (1 basique et 1 anti-UV) ;
    • 2 crèmes pour le visage pour Garance ;
    • 1 nettoyant visage ;
    • 1 rasoir manuel ;
    • De la crème à raser ;
    • 1 huile essentielle de noisettes ;
    • 6 cotons lavables ;
    • Du parfum pour Garance ;
    • Un peu de maquillage (fond de teint, mascara, rouge à lèvres) ;
    • 1 coupe-ongles ;
    • 1 pince à épiler ;
    • 2 brosses à cheveux dont une avec miroir ;
    • Quelques élastiques et pinces à cheveux ;
    • 1 miroir de poche ;
    • Des lingettes bébés pour rester frais ou se laver les mains quand il n’y pas d’eau.

    ⚠️ Le contenu de notre trousse à pharmacie n’est pas détaillé ici, mais sur notre article dédié. Vous retrouverez certains accessoires, que nous avons mentionnés ci-dessus également, dont nous n’apporterons qu’un seul exemplaire.

    💡 Nos astuces :

    Utiliser des produits solides (savons, shampoings, déodorants, dentifrices…) pour réduire le poids, l’espace et même l’impact écologique de vos backpacks ;

    Partir avec l’essentiel, ou en tous cas ce qui vous sert réellement ;

    Mutualiser le plus de produits possibles pour réduire le poids ;

    Partir avec une trousse de toilettes avec un crochet pour la suspendre partout.

    Les accessoires de campement et bivouac

    Nous n’avons pas prévu de jouer les Mike Horn au milieu de l’Amazonie ou dans le désert du Kalahari durant notre voyage, et nous avons ainsi acheté notre matériel de bivouac en fonction. Bien sûr, si vous comptez faire souvent de longues randonnées, ou vous rendre dans des pays froids, il vous faudra apporter peut-être plus d’éléments. Tout dépendra de vous, de votre voyage. 

    N’oubliez pas que si vous avez besoin, vous trouverez toujours sur place votre bonheur, à acheter ou à louer. 

    Point sac de couchage : après mûre réflexion, nous avons décidé de ne pas apporter, pour ce voyage, de sac de couchage. Ils nous auraient encombrés plus qu’autre chose. Nous avons en revanche décidé d’amener avec nous des « sacs à viande », c’est-à-dire des draps en soie dans lesquels nous pouvons nous glisser en cas de doute sur l’hygiène d’une chambre, ou pour gagner quelques degrés.

    • 2 gourdes d’1 litre ;
    • 2 boites rétractables pour stocker nos repas à emporter ;
    • Un couteau suisse
    • 4 « cuilletochètes », hybrides entre cuillères, fourchettes et couteaux ;
    • Des sacs congélation hermétiques ;
    • Un Steripen, pour purifier l’eau (il n’est pas sur la photo) ;
    • Des élastiques et une pochette pour les stocker ;
    • Une corde à linge et quelques pinces (rangées dans une pochette) ;
    • 2 draps de soie ;
    • Des serviettes de bain en microfibre : 2 taille L pour la douche, 1 XL pour la plage et une pour les cheveux ;
    • 2 (indispensables) rouleaux de papier toilette.

    💡 Nos astuces :

    Ne pas trop s’encombrer, et ne prévoir que ce qui sera utile « tous les jours », ou habituellement.

    Les accessoires électroniques

    C’est ici que les différences peuvent être marquantes d’un sac à dos à un autre. En bons millenials, nous apportons avec nous pas mal d’accessoires électroniques avec nous

    Outre nos téléphones et notre ordinateur, ainsi que tous les accessoires tels que les câbles, clés USB et autre connecteurs, nous apportons avec nous notre appareil photo hybride, ainsi que trois objectifs. Bien sûr, pour gagner de la place et du poids, il est possible d’apporter un autre type d’appareil photo, moins d’objectif(s), ou carrément de ne pas utiliser d’appareil en lui préférant le smartphone. Le choix vous revient. 

    En tous cas, nous prêtons une grande importance aux photos, et c’est aussi pour cela que nous apportons un disque dur externe pour les stocker, en plus du cloud.

    Enfin, nous nous sommes fait offrir des liseuses afin de pouvoir lire tranquillement au bord de la plage. L’intégrale des Jules Verne en papier aurait été quelque peu lourde.

    • Un ordinateur léger (et son cordon de chargement) ;
    • Une souris rechargeable par USB ;
    • Nos deux smartphones ;
    • 2 liseuses ;
    • Un disque dur externe de 4 TO et sa housse ;
    • Une clé USB de 32 GO ;
    • Des cartes mémoires pour notre appareil photos de 32 et 64 GB ;
    • Les chargeurs et cordons de ces différents objets.
    • Un appareil photos hybride, le Lumix GX80 (Marque Panasonic) ;
    • 3 objectifs : un 12-32 mm ; un 35-100 mm ; un 25 mm ;
    • Une housse de transport pour l’appareil photos ;
    • 2 housses pour les objectifs ;
    • Un trépied ;
    • Un kit de nettoyage ;
    • 4 batteries d’appareil photos ;
    • Une station de charge des batteries.
    • Une trousse de rangement des câbles et accessoires ;
    • Une multiprise (prise FR) ;
    • 2 adaptateurs universels ;
    • 2 lampes frontales rechargeables par USB ;
    •  2 paires d’écouteurs ;
    • Une batterie externe ;
    • Un adaptateur USB pour lire les cartes mémoires ;
    • Un hub USB ;
    • Des câbles USB.

    💡 Nos astuces :

    Acheter une trousse de rangement pour que les câbles et petits accessoires soient parfaitement organisés.

    Les accessoires en plus

    On vous présente nos petits accessoires, grigris et autres « trucs », qui vous seront peut-être utiles à vous aussi !

    Sur les photos ci-dessous, vous pourrez apercevoir certains équipements déjà décrits un peu plus haut : les sacs de compression et de rangement pour compartimenter nos sacs, nos « flightbag » jaunes fluo pour  protéger nos sacs lors de transports, nos sacs à dos de 20 litres pliants ou encore nos tote-bags et pochettes imperméables pour ranger smartphones et documents.

    • 2 mousquetons ;
    • 6 cadenas à code approuvés TSA ;
    • Deux pochettes pour ranger des documents ; 
    • 2 porte-feuilles ;
    • Un tour de cou pliant ;
    • Une paire de lunettes de soleil chacun et leur étui ;
    • Une paire de lunettes de natation chacun et un pince-nez ;
    • Un livre d’images « Point it », utile pour essayer de communiquer ;
    • Un carnet de voyage ;
    • Une petite trousse avec des crayons ;
    • Un rouleau de scotch ;
    • Un kit de couture trouvé dans un hôtel ;
    • Un UNO, pour s’ambiancer.

    💡 Nos astuces :

    Si vous souhaitez partir avec des livres de voyage, n’emportez que le(s) premier(s) avec vous, et faites-vous envoyer es autres, ou trouvez-les sur place. Si cela vous est familier, vous pouvez aussi apporter vos livres de voyage sur liseuse ;

    Le gadget, qui peut s’avérer pratique : les porte-feuilles et porte-monnaie anti RFID, pour éviter les fraudes avec le sans-contact.

    Les documents importants

    On vous l’accorde, un slip de rechange c’est assez pratique. Mais si vous partez sans votre passeport, vous serez bien plus embêtés que sans une paire de chaussettes en rab !

    Il sera votre indispensable, le sésame pour accéder aux différents pays de votre périple ! 

    Faites attention et partez avec des documents valides. Et par là, on entend notamment un passeport valable encore six mois après votre date d’entrée dans votre dernier pays ! Faites le calcul avant votre départ, et au besoin, faites refaire votre passeport avant votre départ, en prenant en compte les délais parfois longs. 

    Vous pouvez aussi faire une demande de permis international, si vous souhaitez conduire un véhicule pendant votre voyage. Il faudra le présenter en plus de votre permis de conduire français. 

    Lors de la demande de votre permis international, prenez en compte les longs délais de traitement entre la demande et la réception : nous avons attendu plus de trois mois, et d’autres voyageurs nous ont affirmé avoir attendu plus de quatre mois ! 

    Enfin, veillez à avoir tous vos documents utiles en version électronique : passeport, carte d’identité, permis de conduire, permis international, ordonnances de médicaments – et notices de tous vos produits pharmaceutiques -, certificat de vaccinations, certificats d’assurance ou encore photos d’identité… Scannez-les et stockez-les sur votre ordinateur et/ou un cloud, et envoyez-les vous par e-mail pour en avoir des copies. 

    • Nos passeports ;
    • Nos cartes d’identité ;
    • Nos permis de conduire et permis international de conduire ;
    • Nos cartes bleues ;
    • Des photos d’identité.

    💡 Nos astuces :

    Scanner et stocker électroniquement tous ses documents importants ;

     Vérifier les dates de validité de ses documents avant le départ ;

    Prendre en compte les délais de traitement des demandes administratives, qui peuvent être très longs, pour ne pas être coincés.

    Le bilan

    Après de nombreuses réflexions, et des pourparlers sans fin sur le sort de certains vêtements ou objets, nous avons bouclé nos sacs à dos ! 

    Nous dépassons un peu le poids idéal que nous nous étions fixé, en restant toutefois dans les limites physiques que nous nous sommes imposées. 

    Au cours de notre voyage, nous aviserons : peut-être que nous nous rendrons compte que certains accessoires sont inutiles, tandis que nous en achèterons d’autres que nous jugerons indispensables

    Nous essaierons de tenir cet article à jour, dans la mesure du possible, pour vous permettre de vous faire une idée encore plus précise du contenu d’un sac à dos de voyageurs au long cours. 

    Le sac de Garance

    0
    Kilos sur le dos

    Le sac d’Adrien

    0
    Kilos sur le dos

    Et vous, êtes-vous déjà partis avec un sac sur le dos pour parcourir le monde pendant plusieurs mois ? 

    Dites-nous en commentaire ce que vous en pensez !

    Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à le partager autour de vous, et à nous laisser un commentaire ❤️

    Nos Pas en Avant est le blog de voyage de Garance et Adrien, deux aventuriers des temps modernes qui ont décidé de parcourir le monde. Récits de voyages, anecdotes insolites ou décalées, bons plans et photos léchées, dignes d'une présence en encart publicitaire dans les gares de France - ou pas - ponctueront vos visites.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

    nec sit risus. id consequat. libero velit, pulvinar Nullam ut vulputate, ut