Préparatifs tour d'Asie

Notre itinéraire

Lorsque, très enthousiastes, nous avons annoncé notre projet de partir à nos familles, nos amis, nos collègues, une question était sur toutes les lèvres :

« Mais vous allez où ? ».

Établir son itinéraire pour un voyage de plusieurs mois n’est pas forcément de tout repos. Bien sûr, c’est grisant et excitant, mais beaucoup de critères doivent être pris en compte pour profiter au mieux des moments passés dans chacun des pays.

Il y a deux écoles

      • Les personnes qui décident de ne pas planifier leur voyage : c’est une solution que nous trouvons bien lorsqu’il n’y a pas de date de retour prévue ;
      • Les voyageurs qui élaborent un itinéraire : à l’inverse, ce peut être plus pratique pour se donner une idée lorsque la durée du voyage est bien définie.

Vous avez peut-être déjà cerné qui vous aviez en face de vous (derrière un écran, certes), nous sommes deux personnes organisées, un petit trop même. Vous donc devinerez aisément le camp que nous avons choisi !

Toutefois, cet itinéraire est plutôt à voir comme un ordre d’idée global, et nous ne le respecterons pas à la lettre jour après jour.

Nous allons vous révéler tous nos secrets pour créer notre parcours de tour d’Asie. Et bien sûr, nous vous montrerons le résultat en fin d’article ! Pour les flemmards, donc, scrollez jusqu’en bas de cette page !

Dans cet article, vous trouverez :

 Notre itinéraire pour neuf mois en Asie ;

Notre méthode pour établir l’itinéraire de notre Tour d’Asie ; cette méthode est valable pour tous types de voyages de plusieurs mois ;

Ce que nous prévoyons de faire après.

Notre itinéraire de tour d'Asie

Notre itinéraire très brut du départ s’est affiné pour devenir celui qu’il est aujourd’hui. 

Nous passerons neuf mois en Asie, à travers 9 pays. Nous commencerons par la Chine et sa capitale, et nous finirons par l’Indonésie.

0
Pays visités
0
Jours (environ)

Et pour ceux qui ont raté les cours de géographie, voilà une jolie carte :

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages.

Établir son itinéraire : plus facile à dire qu’à faire​

« Allez, chéri(e), on fait nos valises et on s’envole pour… », mais où en fait ?

Nous faisons partie de ces hommes et de ces femmes (trop) organisés qui établissent un itinéraire pour savoir où leurs pas les mèneront. Nous avons attrapé avec ferveur un cahier, brandi un stylo, et nous avons fait une liste de la méthodologie à suivre pour établir cet itinéraire, que nous vous partageons. Voici notre histoire (dong, dong).

Lister ses envies

C’est la première étape et aussi la plus sympa, la plus grisante !

Chacun de notre côté, nous avons listé les destinations qui nous faisaient rêver, les expériences que nous voulions vivre (comme voir un combat de boxe thaïlandaise ou la floraison des momijis – érables – au Japon…), et les plats que nous souhaitions goûter (les gourmands !).  Nous avons laissé libre cours à nos envies, en essayant toutefois de fixer certaines priorités.

Les idées ont fusé, et nous avons été bien aidés par nos livres de voyages (notamment celui-ci, celui-là ou encore ce livre), des blogs ou notre bucket-list. Finalement, nous avons établi des listes trèèès longues. Chacun espérait secrètement que l’autre ait les mêmes envies pour ne pas avoir de gros sacrifices à faire…

Cet exercice terminé, nous avons mis en commun nos trouvailles, et avons été plutôt satisfaits. Nous redoutions que notre doux moment de rêverie se termine en pugilat, parce que l’un aurait insisté pour visiter la Bourboule et l’autre Vladivostok.

Au moment où nous avions établi ces listes, nous avions l’idée de faire un véritable tour du monde, et nous avions donc sélectionné des destinations tout autour du globe. Environ une trentaine de pays étaient les heureux nominés avant un tri plus fin.

A partir de cette ébauche, un long chemin fait de concessions et de choix nous attendait.

Établir un budget prévisionnel

La douloureuse étape – sauf si l’on a gagné au loto !

Comme nous vous le disions, nous voulions faire un tour du monde et nous avions décidé de partir en  2020 ou 2021. Nous avions trois ans pour amasser de l’argent tels des écureuils !

Mais attendre trois années avant de partir nous faisait déprimer et nous nous sommes fixés une date de départ plus proche : septembre 2019. Nous avions donc un an et demi pour atteindre notre objectif.

A partir de ce moment-là, nous avons établi un budget en fonction de notre capacité d’économiser jusqu’au départ. Pour estimer les dépenses par destination, nous avons fait des recherches, comme de vrais enquêteurs, sur des blogs de voyageurs et dans des guides de voyage. Nous avons aussi usé et abusé des sites Tourdumondiste, et  Le Planificateur à Contresens, deux véritables bibles pour les voyageurs, que nous recommandons vivement !

Le couperet est tombé : non, en un an nous ne pouvions pas visiter les 197 pays du Monde… Ô rage, Ô désespoir !

(Si vous souhaitez que l’on visite tout de même tous ces pays, n’hésitez pas à nous faire une donation, on accepte les virements, les mandats cash… ).

Nous avons dû faire des choix, des concessions, troquer certaines destinations contre d’autres, et la liste a été réduite à une quinzaine de pays. Nous avions ciblé l’Asie, l’Amérique latine et l’Océanie.

Un point sur les sites Tourdumondiste.com et Le Planificateur à Contresens :

Tourdumondiste.com est une mine d’informations pour tous voyageurs : comment choisir et préparer son sac à dos, son matériel photo, que faire de son appartement, informations sur les visas, sur la sécurité, les budgets… Vous vous posez une question ? Tourdumondiste aura la réponse !

Le Planificateur à Contresens est un outil de planification de voyages, qui sera d’une aide plus que précieuse. A l’aide d’informations collectées par ses auteurs, telles que budget par pays, climat, sécurité, visa (…),  vous pourrez établir un itinéraire de compétition ! 

Se fixer une durée de voyage

La durée accordée à un tel projet est importante et déterminante.

Dans notre cas, nous ne voulions pas que ce soit une simple parenthèse dans nos vies.

Nous avions envisagé un an et demi, au moins.

En grands curieux, nous étions tiraillé entre deux types de voyages : celui où l’on verrait le plus de paysages, de monuments et musées possibles, ou celui où l’on se focaliserait plutôt sur les expériences à vivre, quitte à rater certaines visites. Nous avons opté pour cette seconde option, et avons alors enlevé quelque pays à notre liste qui s’était déjà appauvrie.

Nous pensons que le bon tempo pour appréhender chaque pays est d’y séjourner un mois en moyenne. Ce sera court pour certains pays, mais cela nous laissera l’opportunité d’y retourner un jour !

Nous avions alors une dizaine de pays en lice, entre trois continents.

Et puis, nous avons eu le bonheur d’apprendre qu’un couple de très bons amis (coucou Alexandre et Sylwia) se marierait en Pologne au printemps 2020. Nous ne pouvions pas manquer leur grand jour, c’était impensable pour nous. Nous devions alors revenir en Europe à ce moment.

Ainsi, nous avions à choisir entre partir dans plus longtemps, comme prévu au départ, ou partir moins de temps en nous focalisant pour le moment sur une région du monde. Comme vous le constaterez, nous avons décidé de découvrir l’Asie pendant ces neuf mois. La liste a été alors réduite drastiquement, mais nous avons pu ré-ajouter des pays que nous n’aurions pas eu le temps de voir en un an et demi de voyage autour du monde.

Faire un point sur la situation du pays

Certains pays peuvent présenter une situation géopolitique, financière ou sanitaire difficiles. Il est aussi possible que certaines personnes ne se sentent pas les bienvenues (personne ne pense au Brunei, non).

Soyons sérieux quelques minutes : afin de ne pas nous retrouver au beau milieu de guerres civiles ou avec une maladie incurable, nous nous sommes renseigné en ce sens sur les pays que nous envisagions de visiter. L’aventure, c’est très sympathique, mais nous pensons que ça l’est encore plus lorsque nous ne jouons pas les reporters de guerre.

Bien sûr, le risque zéro n’existe pas, et il ne s’agit pas de se brider complètement. Un conseil aux futurs voyageurs : soyez simplement vigilants et raisonnables quant à votre sécurité.

Pour nous aider, nous avons visité le site Diplomatie.gouv qui est très bien documenté. Il indique même, en plus des informations sur la géopolitique ou la santé, des informations en temps réel quant aux éventuelles catastrophes naturelles.

Nous avons par exemple décidé de nous rendre au Myanmar, où des combats armés ont encore lieu dans certaines régions. Nous resterons alertes, et ne nous rendrons pas dans les zones concernées, même si le site archéologique de Mrauk-U semble très intéressant.

Faire attention au climat​

Il ne reste que quelques paramètres à prendre en compte avant d’établir un itinéraire de compet’ !

Nous ne rêvions pas de parcourir l’Asie pendant neuf mois pendant la saison des pluies. C’est mauvais pour les articulations !…

Les sites Où et Quand et Le Planificateur à Contresens sont d’une aide précieuse. Ce dernier, surtout, est très pratique : nous avons rentré sur le site les pays, villes ou régions que nous voulions visiter. Et nous voyons d’un simple coup d’œil quelle période est la meilleure pour s’y rendre. Nous le répétons, pour planifier un voyage, même de deux ou trois semaines, cet outil est très puissant !

Ensuite, nous nous sommes demandé si nous voulions voir un ou plusieurs pays pendant une saison particulière. En l’occurrence, Garance voulait absolument voir le Japon à l’automne, pour voir les momijis et les couleurs pourpres envahir les vallées. C’était un facteur à prendre en considération dans l’élaboration de notre itinéraire.

Nous ne sommes pas trop exigeants pour les autres destinations, un soleil radieux chaque jour nous suffira. Merci !

Faire attention aux durées des visas

Nous avons la chance d’avoir des passeports français, qui ouvrent de nombreuses portes sur le monde grâce aux accords passés entre la France et plusieurs autres pays.

Pour beaucoup, nul besoin de demander un visa, puisqu’une durée de séjour est autorisée : c’est le cas au Japon, où nous pouvons rester jusqu’à 90 jours, ou de l’Indonésie qui accorde 30 jours.

Certains pays nécessitent un visa, payant ou non, qui peut être demandé à l’entrée sur le territoire ou via le site internet des ambassades quelques jours à l’avance. C’est le cas du Myanmar ou du Vietnam. Pour plus d’informations, allez sur notre article au sujet des visas.

Enfin, d’autres Etats sont quelque peu…  Difficiles ! C’est le cas de la Chine, dont la demande de visa répond à un formalisme très strict (nous vous en reparlerons prochainement). Nous avons opté pour un visa de 30 jours. Au-delà de la durée de séjour autorisée, des frais de pénalité seront appliqués – comme à la bibliothèque, mais en version police chinoise.

Ainsi, nous avons pris en compte les durées maximales de visa de chacun des pays, et les coûts pour les obtenir. Comme certains permettent de séjourner gratuitement pendant un laps de temps donné, nous essayerons de ne pas rester plus. Mais nous verrons une fois sur place !

Nous avons récolté toutes les informations sur le site des ambassades ainsi que sur les sites Tourdumondiste et Le Planificateur à Contresens (nous vous avons dit que ces sites sont nos bibles ?).

Être pragmatique et logique​

C’est notre dernier point, peut-être le plus évident.

Nous avons décidé de nous focaliser sur une région du monde, l’Asie. Ainsi, nous n’avons pas essayé de nous rendre à tout prix sur l’île de Pâques par exemple. Même si nous rêvons d’y aller.

Si vous préparez à votre tour votre itinéraire, faites des choix logiques, quitte à ce que vous ne profitiez pas d’un pays sous sa meilleure saison.

Egalement, nous avons décidé de ne pas trop emprunter les voies aériennes, sauf nécessité absolue (Hong Kong à Osaka en bateau… C’est un peu long). Cela nous fera économiser de l’argent et nous permettra de voir du pays, notamment lorsque l’on sera sur la péninsule d’Asie du Sud-Est.

Avant de partir, nous avons aussi repérer les événements majeurs des pays ou régions : fêtes religieuses, saison touristique, tournoi sportif majeur… Afin de les vivre avec les locaux ou, au contraire, de fuir !

Plus généralement, il faut savoir que lors de certains événements, les prix des chambres d’hôtels ou des avions peuvent augmenter drastiquement ! Nous serons par exemple à Hong Kong pendant la semaine de la fête nationale chinoise. Imaginez donc 1 milliard de Chinois partir en vacances en même temps (ça fait beaucoup de monde sur la Grande Muraille !). Les prix des avions pour Osaka étaient exorbitants. En attendant quelques jours, nous avons pu trouver des vols beaucoup moins chers !

Enfin, nous avons essayé de ne pas prévoir des périodes trop courtes pour visiter les pays. Seul notre séjour en Chine dérogera à cette règle (proportionnellement à sa taille). Nous prévoyons du temps pour les éventuels imprévus, pour nous reposer et simplement pour vivre ce voyage sans nous stresser !

Ainsi, notre itinéraire était créé ! Beau comme un camion, nous avons hâte de ne pas le respecter à la lettre (les rebelles sont dans la place !).

Et après ?​

Après l’Asie, nous nous rendrons en Pologne pour le mariage de nos amis. Nous en profiterons pour visiter ce pays qui nous faisait envie depuis longtemps, ainsi que certains de ses voisins, que nous connaissons déjà, ou non.

Nous rentrerons en France, parce que nos familles et nos amis nous manquerons… Et que nos mamans nous déshériteraient si nous passions si près de la France sans venir les voir (oups !).

Et ensuite… Nous verrons ! Carpe diem, baby !

Nous vous tiendrons bien sûr informés !

Et maintenant, à vous !

Vous avez prévu de partir faire un tour du monde ou visiter pendant longtemps une région du monde ?

Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à le partager, ou à nous le dire en commentaire(s) ❤️

Nos Pas en Avant est le blog de voyage de Garance et Adrien, deux aventuriers des temps modernes qui ont décidé de parcourir le monde. Récits de voyages, anecdotes insolites ou décalées, bons plans et photos léchées, dignes d'une présence en encart publicitaire dans les gares de France - ou pas - ponctueront vos visites.

4 Commentaires

  • Archibald

    Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage.
    Celui-ci semble parfait
    sinon que pour des Français,
    Il y manquera le fromage.
    Pendant dix mois pas de maroilles.
    Mais dans vos yeux
    brilleront les étoiles
    de pays fabuleux.
    A ceux qui pensent que ce trek est de la folie
    je réponds sans faiblir
    que l’aventure c’est la vie
    et que s’encroûter c’est mourir.

    • Nos Pas en Avant

      Ne parlons pas des choses qui chagrinent (le fromage, pardi). Tu as raison, « s’encroûter, c’est mourir » – phrase philosophique de premier rang ! C’est un peu Sartrien, sauf que l’enfer, ce ne sont pas les autres, mais c’est d’être un autre, de ne pas laisser parler ses envies. On a hâte de sauter à pieds joints dans cette aventure ! 🙂

  • Tania

    Hello les Pas en avant ! Un petit coucou d’encouragement teinté d’énormément de JALOUSIE mais surtout d’émerveillement face à la qualité de ce site (sérieux, waouw, c’est beau !) et de votre projet. Quand je vois les délais que vous prévoyez pour visiter chacun de ces pays, c’est vraiment le top du top. Et vous commencez et finissez avec les 2 pays que j’ai préférés en Asie (je suis loin de les avoir tous visités hein), la Chine et l’Indonésie. Ça va être une aventure incroyable 👏👏👏

    • Nos Pas en Avant

      Salut Tania ! Merci, énormément, pour ce message ! Nous sommes ravis que tu aies plaisir à parcourir nos pages, et nous espérons te faire voyager par procuration dans tous ces pays ! Malheureusement, il n’y a pas assez de places dans nos sacs à dos pour apporter tout le monde avec nous, et l’idée d’un blog s’est avérée plutôt pratique ! 😉
      La Chine nous intrigue tellement. Nous allons débuter notre voyage par un pays si mystérieux, on a hâte !
      Tu avais visité d’autres pays de notre itinéraire ?
      PS : Tu vois, Instagram te refuse les longues stories, et notre blog nous montre que maintenant ton message !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nullam non Sed felis leo Praesent Phasellus justo