Santé

Quels vaccins pour un long voyage ?

Vous partez bientôt en voyage et vous pensez déjà aux paysages magnifiques que vous allez voir, aux chocs culturels que vous allez connaître, et aux rencontres que vous allez faire aux quatre coins du monde… Et soudain, aux moustiques et aux maladies pas très chouettes que l’on ne trouve pas en France ou en Europe. 

Pour éviter de faire le tour des hôpitaux d’Asie, nous avons décidé de prendre les devants et de nous renseigner sur les vaccins que nous pouvions effectuer avant de partir à l’aventure. La médecine moderne est merveilleuse ! 

Comment et où se renseigner ? Quel(s) médecin(s) consulter ? Quel délai pour se faire vacciner ?

Je vous explique tout ce qu’il y a savoir sur les vaccins à faire avant de partir.

(Bien sûr, il ne s’agit-là que de conseils, et nous ne remplacerons jamais une consultation médicale en bonne et due forme !)

Dans cet article, vous trouverez :

Des informations sur les maladies infectieuses les plus connues ;

Des conseils sur les différents vaccins qu’il est possible de faire avant de partir ;

 Notre bilan personnel des consultations et vaccins que nous avons effectués.

Les maladies infectieuses les plus connues

Si vous avez décidé de partir en voyage au long cours, ou tout simplement en vacances, vous ne voulez pas venir pour souffrir. Vous préférerez sûrement rapporter des jolis magnets pour votre frigo qu’une fièvre typhoïde. Vous ne savez pas encore de quoi il s’agit ? Laissez-moi vous en dévoiler un peu plus ! 

Garance et moi avons fait quelques recherches en amont de nos consultations médicales, puis les avons complétées avec notre médecin traitant et la médecin du voyage, pour déterminer quels vaccins effectuer. Nous avons établi, comme à notre habitude, une liste (non-exhaustive) des maladies les plus communes rencontrées en voyage, accompagnée d’informations sur lesdites maladies. Comme nous sommes sympas, nous partageons avec vous nos trouvailles (glanées sur différents sites internet : INPESl’OMSl’Institut Pasteur LilleMes Vaccins.net, Vaccination Info Service ou encore Tourdumondiste.com ou des blogs d’autres voyageurs).

Hépatite A

→ L’hépatite A est une maladie du foie, due à un virus. L’homme est le seul porteur du virus : la contamination se fait d’une personne à une autre par l’intermédiaire des mains, des aliments ou de l’eau contaminée.

→ Cette maladie est particulièrement présente dans les pays où l’hygiène est insuffisante.

→ L’hépatite A se manifeste par des douleurs abdominales, de la fièvre et des courbatures, une fatigue intense, et parfois par une jaunisse. La période d’incubation est de deux à six semaines.

→ La guérison prend quelques semaines, sans médicament.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte est d’une injection suivie d’un rappel 6 à 12 mois plus tard (pour être immunisé à vie).

Source : OMS – 2012

Hépatite B

→ L’hépatite B est une maladie du foie, due à un virus, présent dans le sang, le sperme et les sécrétions vaginales. Il y a donc risque de contamination en cas de contact avec les fluides corporels d’une personne infectée.

→ Le virus est très répandu, et présent partout dans le monde : deux milliards de personnes ont été ou sont infectées encore aujourd’hui.

→ L’hépatite B se manifeste par de la fatigue, une perte de l’appétit, des douleurs abdominales, des nausées et vomissements, ainsi qu’un syndrome grippal (fièvre et courbatures). Le délai d’apparition des symptômes est compris entre 30 et 180 jours. Une fois dans l’organisme, le virus cible le foie

→ L’hépatite B guérit spontanément en quelques semaines dans 90 % des cas chez l’adulte, et les éventuels symptômes vont disparaître progressivement. Mais en cas d’aggravation, le traitement peut nécessiter une greffe de foie.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte se compose de 3 injections à M0, M+1 et M+7 (pour être immunisé à vie).

Source : OMS – 2012

Fièvre typhoïde

→ La fièvre typhoïde est causée par des bactéries. Il s’agit plus particulièrement d’une septicémie, à point de départ digestif. La contamination se fait par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.

→ Les pays les plus touchés sont ceux où l’hygiène est précaire.

→ La fièvre typhoïde se manifeste par une fièvre continue accompagnée de maux de tête, d’anorexie, d’abattement, et de douleurs abdominales avec diarrhée ou constipationLes symptômes se déclenchent après une incubation de une à deux semaines.

→ La fièvre typhoïde est traitée par des antibiotiques, mais des souches résistantes commencent à apparaître.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte est d’une dose, suivie de rappels tous les 3 ans.

Source : OMS – 2004

Encéphalite japonaise

→ L’encéphalite japonaise est une maladie due à un virus transmis par la piqûre de certains moustiques. Elle cause des lésions inflammatoires aux membranes qui enveloppent le cerveau.

→ La maladie est présente en Asie uniquement.

→ L’encéphalite japonaise se manifeste brutalement par des maux de ventre, des nausées, de la fièvre, des douleurs musculaires, de l’hypersensibilité à la lumière, des tremblements et des troubles de la conscience plus ou moins importants. L’infection est souvent sans aucun symptôme. La période d’incubation est de 5 à 15 jours.

→ Il n’existe aucun traitement efficace. Lorsque des symptômes sont présents, des traitements peuvent être établis pour les soulager et stabiliser l’état du patient. En cas de complication, la maladie est mortelle dans 25% des cas.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte est de 2 injections espacées de 28 jours. Un rappel est nécessaire 12 à 24 mois après les premières injections, avant réexposition éventuelle au virus.

Source : OMS – 2012

Fièvre jaune

→ La fièvre jaune est une maladie due à un virus transmis par la piqûre de certains moustiques.

→ La maladie est présente en Afrique et en Amérique du Sud.

→ L’infection est souvent sans aucun symptôme. Dans le cas où ils surviennent, le patient présente une fièvre élevée accompagnée de maux de tête et de courbatures. La maladie peut évoluer vers des atteintes au foie et aux reins avec l’apparition d’une jaunisse, de troubles urinaires et d’hémorragies. La période d’incubation est de 3 à 6 jours. 

→ Il n’existe aucun traitement efficace. Lorsque des symptômes sont présents, des traitements peuvent être établis pour les soulager et stabiliser l’état du patient. En cas de complication, la maladie est mortelle dans 50% des cas.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte est d’une dose au moins 10 jours avant le départ.

→ De nombreux pays exigent la vaccination pour accorder l’entrée sur leur territoire. Consultez le site de l’OMS et soyez attentifs aux documents et vaccins nécessaires à l’obtention de vos visas.

Source : OMS – 2008

Rage

→ La rage est une maladie virale transmis à l’homme par le contact de mammifères (chiens, chauve-souris, …) infectés, le plus souvent par morsure ou griffure.

→ La quasi-totalité des cas de rage survient en Asie, au Moyen Orient, en Afrique, en Amérique centrale et du Sud.

→ Après plusieurs semaines d’incubation, la maladie se manifeste par de la fièvre, une inflammation progressive du cerveau, des périodes d’agitation ou de paralysie.

→ En cas de suspicion de la maladie, une vaccination immédiate, un traitement de la plaie, et éventuellement l’administration d’immunoglobuline antirabique sont mis en œuvre. Une fois la rage déclarée et les symptômes liés au cerveau apparus, la rage est toujours mortelle.

💉 Le schéma de vaccination classique pour un adulte est de 3 doses à J0, J+7 et J+21/28.

Attention ! La vaccination est seulement préventive (et non curative !) c’est-à-dire qu’elle n’empêche pas la contamination, mais retarde l’apparition des symptômes mortels ! En cas de morsure ou de griffure par un mammifère dans une zone à risque, rendez-vous le plus vite possible dans un hôpital ou un centre antirabique pour recevoir un traitement.

Source : OMS – 2013

Se faire vacciner avant de partir

Après cette piqûre de rappel sur le panel des maladies qui existent, vous pouvez décider de vous faire vacciner ou non pour être immunisé. Dans tous les cas, il est important de faire un point sur votre carnet de vaccinations avant de partir, car comme je vous l’expliquais pour la fièvre jaune, certains vaccins peuvent être exigés pour rentrer dans un paysAvant de partir, nous avons donc fait la liste de nos destinations, puis nous nous sommes informés sur les vaccins à faire.

Prêts ? Ça va piquer ! 

Se renseigner sur vos destinations

La liste des vaccins à faire dépend nécessairement de vos destinations. Votre itinéraire établi, vous pouvez faire des recherches sur internet (faites confiances aux organisations mondialement reconnues) pour trouver vos premières informations.

Les cartes que je vous ai partagées dans la première partie de l’article sont un bon début. Mais n’hésitez pas à faire des recherches complémentaires pour trouver les informations les plus à jour possibles (nous essaierons de mettre à jour cet article dès que nous… Y penserons). Je vous conseille en particulier 3 sites :

      • Vous trouverez des cartes de distribution des maladies sur le site de l’OMS (le site anglais est un peu plus complet) ;
      • Le site de l’Institut Pasteur de Lille dispose d’une carte interactive sur laquelle vous pouvez sélectionner une maladie pour voir les zones à risque associées, ou bien cliquer sur un point sur la carte pour voir quels vaccins sont recommandés ;
      • Enfin, le site de l’Institut Pasteur contient des fiches d’informations pour chaque pays ainsi que des fiches par maladie.

S'informer et se procurer les vaccins

Une fois que vous avez dressé la liste des vaccins recommandés pour vos destinations, il est temps de voir un médecin pour faire le point selon votre situation, et vous faire piquer. 

Je vous recommande de commencer par consulter votre médecin traitant, tout simplement parce que les consultations sont remboursées. Il sera en mesure de vous prescrire la plupart des vaccins, dont certains sont remboursés par l’assurance maladie (comme les hépatites)Sachez-le, et ne vous précipitez pas en centre de vaccinations où les consultations et les vaccins ne sont pas remboursés par l’assurance maladie. Cela vous fera économiser un peu. 

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à consulter longtemps à l’avance (7 ou 8 mois avant le départ) pour établir un calendrier de vaccinations. Et cela pour deux raisons :

      • Certaines injections nécessitent des rappels 6 mois après la première, et il faudra donc commencer vos vaccinations au moins 6 mois avant votre départ ;
      • Certains vaccins peuvent être difficiles à se procurer selon les périodes.

Néanmoins, certains vaccins ne peuvent pas être faits chez un médecin généraliste car les doses sont disponibles uniquement en centre de vaccinations (cas de la rage) ou sont plus chères en pharmacie (cas de l’encéphalite japonaise). C’est à ce moment-là que vous pourrez vous diriger vers un centre de vaccinations internationales où vous rencontrerez un médecin spécialisé dans la médecine du voyage et les maladies tropicales. Vous pourrez y obtenir des informations très précises sur les zones dans lesquelles vous vous rendez ainsi que sur les traitements anti-paludisme.

Si vous n’avez pas pu consulter plusieurs mois avant votre départ, pas de panique ! Il n’est peut-être pas trop tard. Rendez-vous sans plus attendre chez votre médecin traitant puis dans un centre de vaccinations internationales : des schémas accélérés peuvent être mis en place.

Pour plus d’informations sur les schémas de vaccinations, n’hésitez pas à consulter le site Vaccination Info Service.

Si on récapitule…

1 – Établissez votre itinéraire, et faites des recherches pour déterminer les vaccins à faire (notamment la fièvre jaune, obligatoire pour entrer dans certains pays), et un budget (vous pouvez l’établir gratuitement et librement sur le site du MIIT) ;

 2 – Prenez rendez-vous chez votre médecin traitant entre 8 et 6 mois avant de partir (et si vous êtes à la bourre, dès que possible) pour faire le point, déterminer un schéma de vaccinations, puis pour commencer à vous faire vacciner (hépatites A et B, typhoïde, rougeole si vous n’êtes pas encore immunisés…)  ;

 3 – Prenez rendez-vous dans un centre de vaccinations, auprès d’un médecin du voyage, pour parfaire votre carnet de vaccinations

Nos vaccins pour notre Tour d'Asie

Maintenant que vous êtes devenus experts ès maladies tropicales, nous allons vous expliquer notre parcours de vaccinations.

Après avoir établi notre itinéraire, nous avons commencé à nous renseigner sur les vaccins recommandés selon les pays traversésNous avons pris un premier rendez-vous avec notre médecin traitant en décembre 2018, 9 mois avant notre départ. Nous sommes repartis avec une ordonnance chacun pour les vaccins contre la typhoïde, l’encéphalite japonaise et l’hépatite A, puis l’hépatite B seulement pour moi (en étudiant nos carnets de vaccinations, nous avons découvert que Garance était déjà vaccinée pour l’hépatite B, mais pas moi). Pour la rage, notre médecin nous a recommandé de nous rendre en centre de vaccinations internationales. Enfin, elle ne nous a pas recommandé de nous faire vacciner contre la fièvre jaune car nous n’irons pas dans des pays contaminés ou exigeant la vaccination. 

Nous nous sommes rendus en pharmacie, et avons appris quelques informations supplémentaires : les vaccins contre les hépatites A et B sont remboursés ; les vaccins contre la typhoïde ou l’encéphalite ne le sont pas. ⚠️ Il existe un vaccin combinant l’hépatite A et la Typhoïde, qui n’est pas remboursé (à éviter, si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement du vaccin contre l’hépatite A). Nous avons un peu galéré pour trouver nos doses contre l’hépatite B, et vous pouvez retrouver le récit de notre quête épique dans l’article de Garance.

Nous avons repris deux rendez-vous chez notre médecin traitant en janvier 2019 et février pour les injections de typhoïde, hépatites A et B (pour moi). Nous avons décidé, après comparaison des différents prix, de faire l’encéphalite japonaise en centre de vaccinations, avec la rage. 

Nous avons donc pris rendez-vous au Centre de Vaccinations Internationales et de Médecines des Voyages du Tonkin, à Villeurbanne, en avril 2019, pour une première consultation qui a débouché sur nos premières injections contre la rage et l’encéphalite japonaise. Quinze jours plus tard, nous avons eu les deuxièmes injections.

Pour la rage, il existe actuellement des tensions sur l’approvisionnement du vaccin. La priorité étant donné aux pays fortement touchés par la maladie, en France, le schéma de vaccination est passé de 3 à 2 doses.

Nous ferons, dans le courant de l’été 2019, les rappels des hépatites, avant de partir. A notre retour, nous retournerons en centre de vaccinations pour le rappel de l’encéphalite japonaise.

Voici en synthèse les vaccins que nous avons effectués (vous pouvez compter le nombre de trous dans nos deltoïdes pour vous endormir !) :

VaccinsInjectionsQuandTarif total pour 2
Hépatite A2Janvier
Juillet
Médecin traitant0 €
(remboursé par la Sécu)
Hépatite B
(Adrien uniquement)
3Janvier
Février
Juillet
Médecin traitant0 €
(remboursé par la Sécu)
Typhoïde1JanvierMédecin traitant85,80 €
Encéphalite japonaise2Avril
Mai (15 jours d’intervalle)
CVI400 €
dont 200 € remboursés par notre mutuelle
Rage2Avril
Mai (15 jours d’intervalle)
CVI224 €
dont 30 € remboursés par notre mutuelle

CVI = Centre de Vaccinations Internationales

N’hésitez pas à consulter votre médecin ainsi que les différents sites internet que nous vous avons partagés, pour partir en toute sérénité !

J’espère que cet article vous aidera à y voir clair, si vous comptez vous aussi partir en voyage au long cours (et à faire quelques économies). Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires ! 😉

Avant de partir en voyage, vous êtes-vous déjà posé la question de vous faire vacciner ?

Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à le partager, ou à nous le dire en commentaire(s) ❤️

C'est Moi Adrien, le co-pilote de Nos Pas en Avant. J'ai décidé avec Garance de parcourir le monde. En septembre 2019, nous nous envolerons pour notre grand Tour d'Asie. Je partage avec vous nos statistiques, et mes histoires de voyage.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

ut sem, libero. leo ut elementum tempus sit